Agriculture suisse -

ACTUEL

Abeilles : la propagation rapide d'une maladie inquiète les apiculteurs

05.08.2010 - Une maladie bactérienne très contagieuse fait des ravages parmi les abeilles de Suisse. Appelée loque européenne, cette affection a fortement progressé ces dix dernières années. Les spécialistes essaient de freiner sa propagation, notamment grâce à un dépistage précoce.

La loque européenne est connue depuis plus de cent ans. Jusqu'en 1999, elle est pourtant restée marginale, avec environ 50 cas déclarés par an. Mais elle a depuis continuellement gagné du terrain pour atteindre 796 cas en 2009. Pour l'année en cours, plus de 400 cas ont déjà été signalés. Berne, Soleure, Zurich, l'Argovie, Appenzell et les Grisons sont les cantons les plus touchés, indique Jean-Daniel Charrière du Centre de recherches apicoles de la station de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux. La Suisse romande est en revanche largement épargnée. La loque européenne, qui n'est pas dangereuse pour l'être humain, frappe les jeunes larves des abeilles. Ces dernières ne peuvent plus s'alimenter et meurent. Les abeilles adultes ne sont pas directement touchées mais peuvent être porteuses de la maladie et la transmettre. Les apiculteurs qui constatent la maladie chez leurs abeilles doivent obligatoirement la déclarer. Il existe une marche à suivre claire: les colonies contaminées doivent être complètement éliminées.

Agir

Retour

 

Recherche AgroNews

Date